Agnès Dubart
Réveil
Xylogravure sur papier 
© Philip Bernard

Expositions | CHARIVARI. L'oeuvre gravé d'Agnès Dubart

Du 16 novembre 2013 au 16 février 2014

Artiste singulière, Agnès Dubart utilise différentes techniques pour graver dans le bois ou le métal un univers fantasque et fantastique, nourri des traditions flamandes ancestrales mais également de ses recherches sur la représentation du corps, les symboles, le cycle de la vie. Son monde est peuplé d’êtres improbables, d’arbres aux ramifications infinies, de personnages dansant de folles farandoles.

Originaire de Lille, cette jeune artiste talentueuse a été formée à l’école des Beaux-Arts de Valenciennes avant d’intégrer la section gravure de l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Lauréate en juin 2013 du prix Gravix, Agnès Dubart expose pour la première fois ses œuvres dans un musée après les avoir présentées dans plusieurs galeries ; elle vit et travaille entre Lille et Reningelst en Belgique.

Ses premières œuvres s’inscrivent dans une veine expressionniste, avec une prédominance du clair-obscur, d’un sentiment d’enfermement et d’un univers sombre et angoissant…
Le carnaval, symbole de renaissance est aussi pour elle une grande source d’inspiration : quand l’hiver cède la place au printemps, les corps sont en fête, se régénèrent et donnent vie, ses personnages dansants hors du réel sont pleins de vigueur comme ceux des Figures flamandes. 
La lune et son cycle, à la fois répétitif et variable, sont également très présents dans sa création,  indissociables du cycle de la vie, de la mort puis de la renaissance.

Près de 70 œuvres dont le livre-objet qui a donné son titre à l’exposition, jalonnent le parcours étonnant de CHARIVARI.

Le musée de Flandre invité à l'émission Tous opale ! sur OPALTV

Lundi 10 février, le musée de Flandre et l’exposition « Charivari. L'oeuvre gravé d'Agnès Dubart » étaient les invités de Jérémy Allebée.
 

 

DnnSpot

   Réduire